AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 blood sweat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Dallas Mitchell

Arrivée : 17/11/2016
Messages : 3
Crédits : cranberry
Avatar : julian e.

MessageSujet: blood sweat   Lun 28 Nov - 17:37


DALLAS MITCHELL III
Everything I’ve ever let go of had claw marks on it.



✖ NOM : digne successeur de son champion de père, inscrivant son nom dans l'histoire à sa manière. Il porte trois autres prénoms qu'il vous évitera de connaître, histoire que vous ne vous chopiez pas une luxation de la langue ou un anévrisme à essayer de déchiffrer. Puis, il en a ras le bol des prononciations ratées. Mitchell III, quatrième du nom. Ils se donnent le luxe de cultiver des délires suprématistes. ✖ PRENOMS : Dallas - ouais, comme la ville texane. ✖ AGE :vingt neuf foutus ballets, des pompes élimées, aux semelles trouées, bonnes pour le dépotoir. ✖ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : vingt sept avril, à Dallas (sans grande surprise). Jusqu'à ce que son pater soit transféré à Los Angeles et que le divorce de ses parents ne les pousse ( sa mère et lui) à s'installer à San Diego. Petite précision de grande importance: les montres, les fringues de grands créateurs, les bagnoles qui chient sur les délires écolos, les séjours de prince, les fêtes à répétition, il s'en bat royalement les reins. wikipédia se chargera de vous renseigner sur le sujet, bien que  s'y soient glissés quelques mythos.✖ NATIONALITE : monsieur est américain. ✖ ORIGINES : américain (et lointaines origines irlandaises)  ✖ A SAN DIEGO DEPUIS :ses douze ans. ✖ STATUT CIVIL : Monsieur Mitchell n'est  pas un sentimentaliste embrassant la pensée bourgeoise, intégrant la définition fadasse du couple. Il a même eu de nombreuses conquêtes pour prouver ce point précis. Toutefois, il assume parfaitement sa sulfureuse réputation. Les femmes viennent et partent au gré de ses envies. Dallas est un séducteur, il réussit toujours à obtenir ce dont il a besoin auprès du sexe opposé sans qu'il n'ait à jouer les poètes. Cela dit, il était depuis plus de trois ans en couple avec une démone avec laquelle il a récemment rompu. Les tabloïds veulent tous savoir le fin mot de l'histoire. En attendant, il leur sert quelques répliques de son répertoire et le fameux "sans commentaire". En vérité, il douille tellement de cette séparation qu'il se demande encore si c'était la bonne décision à prendre.  ✖ METIER/ETUDES :suer sang et eau pour réussir à s'illustrer au sein de la NFL au poste de Running Back, ça a toujours fait parti de ses prérogatives. S'il se dit pleinement satisfait de sa position, il n'irait pas cracher sur un poste de Quaterback. Quant à ses implications dans certains business en collaboration avec des sponsors et des compagnies dans lesquelles il aurait injecté de l'argent, disons que ce sont des investissements qui lui permettront plus tard, d'apprécier sa retraite comme il se doit.✖ TRAITS DE CARACTERE : Dallas peut se montrer implacable comme compatissant. Il joue sur les affects et a appris, hélas, à manipuler l'assistance pour obtenir ce dont il a besoin. Un travers, peut-être, condamnable toutefois, il est hors de question d'être vil, sournois. S'il veut contrôler , il ne passe pas par quatre chemins, il formule ses désirs et obtient - à quelques exceptions près - tout le temps gain de cause. Il est généreux, charitable, les millions qu'il donne aux associations ne sont pas là pour alléger ses redevances. Sur ce point, il se montre intransigeant. Excellent diplomate, il s'adapte facilement à quiconque se trouve face à lui. Sa personnalité est dans sa globalité extrêmement complexe - il mesure ses paroles, leurs poids. Comme il peut exploser à tout moment. Il se tempère et n'est pas une boule de nerfs. Maturité et lucidité l'ont salué depuis longtemps. ✖ AVATAR :  julian edelman✖ GROUPE :  Stay cool.. ✖ CREDITS : idk


✖ Tu aimes ton boulot ? : ce n'est pas qu'un boulot, c'est une passion qui prend vie tous les jours et qu'il accueille avec chaleur. C'est une équipe, des coéquipiers, des frères qui ont tout partagé depuis leurs débuts.
✖ Où te vois-tu dans 10 ans ? : le bât blesse tellement. Il n'y a pas si longtemps, il aurait répondu avec Solene. Parce qu'il ne se serait pas imaginé ailleurs qu'à ses côtés. Maintenant, il n'est pas assez fou pour parler espoir mais, qui sait exactement après ce qu'il vient de découvrir. Il se voit déjà père du bébé qu'elle porte.
✖ Tu aimes San Diego ? : au début, non. Il débarquait avec zéro copain, il avait douze ans et il s'était demandé s'il finirait par s'en faire. Ça n'était jamais cool d'être le nouveau. Finalement, au bout d'une journée, il faisait déjà parti d'une bande. Si bien que deux ans plus tard, en intégrant l'équipe de football, il devint la star de son lycée. Aujourd'hui, San Diego c'est son chez lui, sa maison, son foyer.

✖ Tu connais des gens ici ? : Des tas mais ceux et celles qui comptent le plus se comptent vraiment sur les doigts d'une main. Il y a d'abord sa mère et puis, Solene.

✖ Ton style de musique :rap, r'n'b ( et peut-être qu'après coup, il se surprend à aimer la country) ✖ Ta couleur favorite : le noir.✖ Plutôt burger ou burrito ? : burger ✖ Des phobies ? : la solitude✖ Tu aimes les animaux ? : bien sur, il a un chien en garde partagée ✖ Ta soirée favorite : netflix and chill ✖ Républicain ou démocrate ? : s'il embrasse certaines idées républicaines, il est démocrate✖ Instagram et Facebook, tu connais ? : quand même.


PLACE YOUR HEAD ON MY BEATING HEART
(01) Dallas a été élevé dans une congrégation baptiste par sa mère - danseuse après que ses parents aient divorcé. Sa mère ne s'est remariée que lorsqu'il a eu quinze ans. (02) Il aurait pu être basketteur comme son père. Mais, il a toujours nourri un profond mépris pour celui qui a quitté le domicile sans pour autant désavouer son nom qu'il porte avec fierté. Dallas a toujours été doué pour apprendre les choses. Il n'était pas suffisamment concentré, du moins, pour apprécier des matières trop intellectuelles. Il aime énormément les chiffres et est plutôt bon comptable.  Ses grands-parents lui ont appris l'humilité et permis de connaître le prix de la vie jusqu'à la décimale. (03)  Mitchell est un amateur de vin même s'il privilégiera toujours la bière. Les goûts de luxe planquent une capacité à se contenter d'un rien. Il a investi dernièrement dans une ligne de champagne "Mitchell III" sur le point d'être commercialisée.(04) Prospérer, c'est un objectif qu'il ne perd jamais de vue. Il a fait tant de sacrifices pour en arriver là. Il se battra toujours pour réclamer ses droits. Il se battra toujours pour que son père finisse un jour par se retrouver dans son ombre. Une vengeance personnelle qu'il escompte mener à terme. (05) Dallas ne passe pas sa vie dans la salle de sport aménagée au sous sol de sa gigantesque villa. Même s'il refuse de devenir bedonnant en invoquant l'excuse du manque de ressources ou de détermination. Il n'a pas le cerveau dans les biceps ( bien qu'il l'ait sous ceinture parfois). Futé n'est pourtant pas le premier adjectif qui vient en tête lorsqu'il est question de le décrire. (06) Il possède plusieurs investissements et fait toujours trente six mille choses en même temps. Son cellulaire est quasiment greffé à sa main. Il parraine des enfants venant de quartiers défavorisés. (07 ) Dallas prend toujours ses responsabilités, pourtant, certains domaines font ressortir des traits de personnalité qui le rebutent, côté cœur, par exemple. Sa fierté d'homme le poussera toujours à aller à l'opposé, prétendre le contraire de ce qu'il ressentira. Ce n'est pas un lover, point à la ligne. Mais au moment venu, il n'hésitera pas à formuler les mots dont rêvent les femmes, pour peu que ses sentiments soient brutes, vrais. (08) Monsieur n'a aucun égard envers ceux qui vivent au détriment d'autres, par exemple, les dealers (un prénom lui vient en tête), les agents sportifs ( bien qu'il en ait un), tous des vermines. (09) Il a son rituel du matin. D'avant match. D'après match. Avant match, il se prépare aussi bien physiquement que psychologiquement. Il s'autorise un verre de vin la veille et subit une détox de deux jours. Mais ses plus petites manies, ses plus petits tocs, y'a qu'en étant son colocataire qu'on pourrait les connaitre.(10) Tout ce qu'il sait, c'est qu'il ne finira pas vendeur automobile.


✖ PSEUDO/PRENOM : nelhie ✖ AGE : twenty-ish ✖ SCENARIO OU INVENTE : inventé ✖ VOS IMPRESSIONS SUR WOL : perfection ✖ COMMENT AVEZ-VOUS TROUVE LE FORUM :la fonda  :coeur2:  :calin:


réservation de l'avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Dallas Mitchell

Arrivée : 17/11/2016
Messages : 3
Crédits : cranberry
Avatar : julian e.

MessageSujet: Re: blood sweat   Lun 28 Nov - 17:39

 
Never been a lame
2 in the morning my mind is on you
4 in the morning it still hasn't moved
Hit me to tell me you get off at 10
Come here, I make sure you get off again





« Ima leave, Martell » points de suspension, les respirations qui font pareil, retenues au fond des trachées, des poumons qui manquent déjà d'air. Manquer, un verbe qui reflète exactement ce qu'un départ peut engendrer. Ça vrille un peu les tripes, le cœur, elle l'a au fond de l'estomac puis, instantanément, à l'idée d'être quittée, larguée, laissée derrière sur un chemin qu'ils avaient emprunté à deux, au bord des lèvres qu'il fixe et qu'il a tellement aimé embrasser. Les poings se serrent et dans les regards se déploient les étendards, parmi lesquels ceux d'un terrain qu'il décide d'abandonner à l'ennemi insidieux, à ses plans disgracieux, à toute la vilénie qu'elle cultive. Duel à l'arme blanche, au tranchant des mots qui sortent  de leurs bouches respectives, des invectives,  à l'amour qui se fait salement la malle, dans un silence presque pesant.  Ce sont ses iris opalins qui percutent , massacre sanglant, l'azur des siens. Mille et une paroles énoncées, déclamées, non formulées de vive voix. Juste l'espace qui s'étend et l'air qui devient lourd. Trois maudites lettres qui flottent entre eux, à cet instant. Toi. S'il est le premier à baisser les bras, elle est surtout la seule à ne pas verser une seule larme, fixant son visage avec feinte impassibilité. « Cut the crap, Dallas » - elle souffle, tête bien haute, attitude de princesse. Jusqu'au bout, même lorsque tout tombe en ruine, elle préfère régner, elle préfère renier, elle préfère la solitude. Elle préfère, ouais, que le diadème reste bien en place. Pas question de montrer ce qui la ronge, hein ? « Damn, you're such a piece of... » réplique qui meurt, même lorsque la fureur est à son comble et qu'il se sent profondément déçu, même lorsqu'il sait pertinemment qu'elle a comploté contre lui pour l'empêcher de rejoindre une autre équipe, quelque part, dans le Kansas, il n'arrive pas à lui manquer de respect. Il n'arrive pas à cracher sur trois années à s'épauler, à s'entrainer, à s'achever, lentement.« I always knew that you were a schemer. But i never thought that you'll make a move against me »- pourquoi ? Surement parce qu'il pensait qu'elle devait l'aimer, qu'il y avait, quelque part, une certaine réciprocité. Que tout ce qu'ils échangeaient en dehors des expériences, des joies, des peines,tout ce maelstrom affectif, tout comptait. L'amertume imprègne déjà ses papilles, les bras croisés sur son torse, il sait que les minutes qui vont suivre risquent d'être déterminantes. Non, il est sûr qu'elles le seront et, c'est donc en se composant une expression convaincue qu'il s'apprête à prononcer les mots... « Come on, D. You hid to me your will to be transferred » « But you stabbed my back.. » - fini, la page se tourne et c'est pour les deux, un peu trop brutal. Un peu inattendu.
Un peu, beaucoup.

(...)

« Definitely not worthy, my son, not even of an argument » - la voix de sa mère résonne tandis qu'il donne le change. Écartelé entre elle et son agent, Anson Dahl, une pointure du genre, qui blablate depuis une demi heure sur l'importance de garder la tête hors de l'eau et ces autres conneries sorties tout droit d'un bouquin de développement personnel.« Hey, man, i'm talking to you. You really have to focus, k ? Trust no bitch » - les paupières qui se plissent, cadrant deux iris qui lancent des éclairs, de quoi lui faire fermer son clapet de requin, débarqué après avoir flairé l'hémoglobine. « Watch your words. I'm not stupid yet, stop tryin' » -  il quitte sa chaise et se met à longer la piscine, l'eau bleue reflète les rayons du soleil bien haut.  « let's make it 'bout my game, not 'bout her » -  sans plus tarder, il pique une tête. Noyant dans l'étendue les voix, les visions, les envies d'escapades. Même si tout est une question d'image. Tout est une question de mirage. De rage qui se distille lentement dans les veines. L'attaché de presse s'occupera de redorer cette image même qu'il faut absolument préserver. Aussi intacte qu'une pucelle, encore, Dallas n'est pas le joueur le plus dévoyé, les dérapages ont lieu, certes, mais sont rarissimes. Il sort la tête hors de l'eau et prend appui sur le bord.  «And by the way, Anson. I've a good friend who needs a good agent. Since you're supposed to be one... » - dernière recommandation, Dahl prend la porte, avec du beau pain sur la planche. «You're too good» - souffle sa mère, feuilletant un magazine féminin, de ceux dont les couvertures affichent des corps taille 0 et prônent des régimes qui fonctionnent. Le genre de magazine dont raffolait l'autre, celle dont on ne doit plus jamais prononcer le nom.


(...)

Personne n'a tort, il pense , essuyant la sueur perlant sur son front, traçant des sillons le long de ses joues, brouillant sa vue. Exténué, essoufflé, persuadé qu'il n'est pas loin de claquer. L'exercice est périlleux, la dernière rencontre lui a valu une énième commotion cérébrale, la routine d'un joueur de football américain. L'enchainement est ce qui est le plus alarmant, dans le fait d'en avoir. « Mitchell, stop doing shit you don't like » - toute la merde qu'il ne veut pas voir sur le terrain, c'est celle qu'il ne veut pas voir dans son équipe ni même dans sa vie. Mais ça, c'est son problème majeur, ne pas savoir s'entourer des bonnes personnes. Avoir un partenaire de jeu qui l'épuise et qui préfère fourrer son nez dans de la coke plutôt qu'acquérir le sérieux dont tout bon joueur a besoin pour optimiser son jeu. « The shit you're doing a ten fucking years old asian can do it better, you feel me ? » -  «Thank you coach, for stating the fact » -  Dallas lance, quittant le terrain. Une forme d'insubordination qui lui vaudra certainement une punition. Prochain match sur le banc de touche, assurément. Mais, qu'est-ce qu'il en a à foutre ? A cet instant, seule une bonne douche lui parait salutaire. Il aura probablement droit à un appel de son père, pour lui exprimer à quel point il se sent en colère que son fils ne suive pas ses traces et qu'il se révèle encore moins futé qu'il ne le pensait. Des discours paternalistes, c'est tout ce dont il a toujours eu droit de la part de ce vieux con. A quoi bon multiplier les contrats publicitaires pour le rayer des annales et imposer son propre nom plutôt que le sien ? Si, au final, quiconque passe par là lui file une munition pour le clouer sur place. Tant pis, ce soir, il se défoule. Il ira à cette fête organisée dans un club très prisé et peut-être que demain, sa tête fera l'objet d'un mugshot qui fera le tour de la toile.

UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Solene Martell

Arrivée : 16/11/2016
Messages : 33
Crédits : Twisted lips (avatar) Astra (sign')
Avatar : La plus sublime des fausses blondes, Margot Robbie
Pseudo : Powhatan (Samantha)



Age : Vingt-trois ans depuis peu. On dit souvent que la maturité ne se définit pas par l'âge. Solene en est l'exemple parfait
Statut : La jolie blonde est en couple depuis trois semaines avec un acteur de sitcom. Cependant, ses pensées sont occupées par Dallas. Méli-mélo qui s'ajoute : un bébé arrive dans les prochains mois
Occupation : Elle a crée un site bien-être il y a environ quatre ans. Il est le plus visité aux Etats-Unis. Solene vit aisément grâce à sa chaine Youtube mais elle ne souhaite pas se reposer uniquement sur ceci. Une émission télé est entrain de se négocier et un livre de recettes est validé par une maison d'édition
Quartier : Solene a vécu pendant trois ans à Coronado Island. Depuis la séparation avec son ancien partenaire, elle s'est trouvée un studio à Mission bay. Un déménagement est à prévoir.. bébé arrive

To do list : Réserver ses places pour Rogue one + Promener Jack + Prendre rendez-vous chez le coiffeur pour refaire la couleur + Manger chez Cheesecake factory + Envoyer la lettre à ses parents + Passer du temps avec sa cousine + Appeler Dallas + Terminer le montage de la nouvelle vidéo + Commander un nouvel uniforme fifties + Ne pas oublier le rendez-vous médical

MY LOVES, MY TROUBLES : .
Dallas +/- ♥️

MessageSujet: Re: blood sweat   Lun 28 Nov - 20:33

Qu'est-ce que tu es moche hoou dead
TU ES LAID ! HIDEUX !
Puis ta fiche.. n'en parlons pas mouais

Je te souhaite la bienvenue ! love



Darkness is your candle.
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Dallas Mitchell

Arrivée : 17/11/2016
Messages : 3
Crédits : cranberry
Avatar : julian e.

MessageSujet: Re: blood sweat   Mar 29 Nov - 11:15

La beauté ne fait pas tout dans la vie. Pff. boude

Merci, toutefois pour cet accueil si chaleureux. tutu

Toi, t'es parfaite, belle et accomplie (je pense tout le contraire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: blood sweat   

Revenir en haut Aller en bas
 
blood sweat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nasty #5 + blood, sweat, heart and tears
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WORKAHOLIC OF LOVE ::  MY CARACTER  :: Presentations-
Sauter vers: